Gencive saine

Une gencive saine ne saigne pas, ni en mangeant, ni au brossage des dents, encore moins spontanément. Elle n'est pas "gonflée", ni douloureuse. Sa couleur est rose, sa capacité de défense par la sécrétion de cellules immunitaires est intacte permettant une protection contre les bactéries et les virus.



Premiers signes

Saignements, douleurs, gonflements. Ces signes annonciateurs d'un problème gingival doivent inciter à consulter rapidement. Les bactéries sont passées sous la gencive et amorcent des "dégâts" dans les tissus sous jacents. Le responsable le plus fréquent : Les bactéries contenues dans le biofilm ou la plaque dentaire. Il y a risque de gingivite, voire de parodontite, si on ne traite pas. D'où la nécessité de consulter son praticien.

                 

          

Traitement des parodontopathies

Le traitement comprend les étapes suivantes :

  • L'apprentissage d'une hygiène bucco-dentaire rigoureuse. Le patient doit savoir éliminer quotidiennement avec attention toute la plaque dentaire, nettoyer les petits espaces inaccessibles à la brosse à dent par des brossettes inter dentaires. Ces protocoles de soins quotidien vous seront enseignés par le Dr Sagnières.
  • Une thérapeutique initiale qui consiste à éliminer les causes directes (tartre, plaque) ou indirectes favorisant (zones de rétention, force occlusale, etc.) pour assainir le terrain: Détartrage, Surfaçage radiculaire à ultra-sons sous irrigation antiseptique, aéro-polissage des dents, contention des dents mobiles récupérables, traitement des caries, répartition des forces occlusales.
  • Ré-évaluation 2 mois après le traitement global afin d'apprécier les résultats du traitement. Décision du besoin d'un traitement Chirurgicale ou passage en Maintenance régulière.

Le traitement chirurgical parodontal est adapté à la quantité de tissus détruits. Il sera toujours pratiqué par le Dr Sagnières en seconde intention.
Il peut être limité à la gencive, ou à la gencive et à l'os alvéolaire pour supprimer les poches osseuses, éliminer les bactéries dans les lésions profondes qui n'ont pas cicatrisées, redonner à la gencive une forme fonctionnelle.

 
 Le contrôle périodique du patient.
 

La maladie parodontale peut reprendre son évolution si les conditions de nettoyage ne sont pas rigoureusement respectées.

Malheureusement on ne guérit pas de la maladie parodontale, c’est à dire cette sensibilité héréditaire aux bactéries sera toujours présente.

Il faut donc impérativement souligner que la réussite et la stabilité du traitement est intimement liée à la maintenance, à savoir votre hygiène quotidienne et vos visites de contrôle tous les 6 mois.

 

Par le Docteur William Sagnières, Chrirugien-Dentiste à Tarnos.